24 mars 2010

Jour J- 75

Il y a de cela bien du temps que nous n'avaions posé de note dans ce blog. Plutôt inquietant n'est-ce-pas ? Quand on sais que nous avions promis de dorénavant purger le gros du travail de mon groupe. En effet l'équipe ACTES est passée de 01 membre à 04; ce n'est pas beaucoup, mais ce n'est non plus un rien. Constituée quasiment d'étudiants orientés dans des options differentes, aux emplois de temps divergents, mais aux ideaux convergents, ACTES s'est promise de montrer son investissement dans les  activités socio-solidaires de ces mois derniers. Ce n'était pas du bluf au contraire si tous les moyens nécéssaires et escomptés  nous avaient été pourvus nous n'en serions pas là.

Voici quelques raisons qui nous ont valu l'éclipse de ces moments derniers:

- Manque de fonds pour investir dans l'achat d'un "gweleye";

- Investissement de The Megas, un membre infaillible dans son nouveau blog;

- La preparation à l'examen national du BTS;

- Le décès de Mme Kourama de Yoko, la belle-mère de I, un de nos membres.

 

Ce ne sont cependant pas des aléas financiers ni des troubles sociaux qui vont nous attenuer. Ilen faudra bien plus.  Souffrez encore un peu de nous attendre en lisant nos excuses. Lorsque nous en auront fini avec l'examen, parlera qui osera.

 

 


13:05 Publié dans Idées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : examen, bts, etudes | Digg! Digg |  Facebook

19 février 2010

nouvelles.solidairesdumonde.org

Tel est le mon du nouveau blog de The megas dédié aux travaux litteraires et artistiques.

Je veux qu'il soit assez vulgarisé afin que tous aient l'occasion de lire la première nouvelle.


L'HOMME QUI VOULAIT DEVENIR IMMORTEL

L'HOMME QUI VOULAIT DEVENIR IMMORTEL, titre d'un film hollywoodien, n'est-ce pas ?

Pour peu qu'il y ait trait commun, c'est le nom de la 1ère nouvelle de Ngono Gaspard Frère dit The Megas.

"Il a fallu du temps" tel est le slogan d'une beer commercialisée au Cameroun; il s'applique aussi au travail de longue haleine qu'a abattu son auteur, eh oui. Pour tout labeur, le prix conséquent est bien assez souvent le time , mais le résultat - lorsqu'il est bien éxécuté - procure du plaisir tant au patron qu'aux assistants lorsqu'il y en a et au public auquel il est destiné.

Il aura fallut grossomodo 6 ou 7 mois pour que les ange-gardiens - en lisant cette note se reconnaîtront - interviennent en insufflant une , pardon, des idées magiques à The Megas. Mais trêve de bavardage, si on allait au but. Il est simple, me permettre d'exprimer mes idées, mes rêves unis à mes réalités afin que sans prétention tous en soient au parfum et qu'ils en tirent le maxime de plaisir, de lyrisme, d'évasion  et d'inspiration.

L'HOMME QUI VOULAIT DEVENIR IMMORTEL:  C'est l'histoire de Lony French, un anglais très ambitieux, téméraire, présomptieux, et paradoxalement mi-animiste,mi-croyant  résidant au Cameroun. (F)auteur  de troubles sociaux, il décide un jour avec ses compères de s'octroyer les plaques matricielles d'une banque via des moyens à la "John Rambo", avec une perspective de ne pas tous s'en sortir vivant. Alors que  l'échéance est presqu'atteint, Lony fera la rencontre du redoutable Mamouh Qui-Peut-Tout, afin de s'administrer un soin d'immortalité. Mais les évènements qui vont suivre le traitement dépasseront de loin sa logique.

Fiction ou réalité ?  A vous d'en juger. Et surtout n'oubliez pas d'y déposer vos commentaires et vos critiques.

Vous pourrez très prochainement la découvrir sur mon nouveau blog exclusivement dédié à mes travaux artistiques:

www.nouvelles.solidairesdumonde.org